Lale laisse la famille Yasaran, elle dit qu’elle fera tout son possible pour les sortir de cette impasse.

Munir dit à Hilmiye que c’est Erdogan qui a piégé Turaner, il le faisait chanter. Ils ont réussi à embrouiller le juge mais Resat doit quand même faire un mois de prison. Il lui dit aussi que le juge est très méfiant à leur égard et maintenant il faut qu’il s’occupe du reste. Mais ils sont dans une situation très compliquée, La lettre que Turaner a laissée devient plus pertinente dans l’affaire de Fatmagül. Le procureur a annoncé qu’il allait lier tous les éléments des différentes affaires, Il va faire des recoupements entre les faits. Munir a peut-être une idée, mais il va falloir qu’il utilise le temps que Resat soit en prison pour préparer quelque chose . Ils peuvent encore s’en sortir mais s’il y a clairement une chose à faire, c’est de désigner un coupable et quand elle lui demande : “Qui penses-tu désigner comme coupable?”. Il lui répond celui qui a commencé toute cette histoire et à cause de qui on en est là maintenant.

Les garçons arrivent dans une planque guidé par un homme qui visiblement connaît bien les lieux. Erdogan lui donne la moitié de la somme prévue et l’autre moitié quand ils auront le bateau. Cette maison pue le renfermé, ils ont une lampe à gaz qu’il éclaire, et qui leur permet de voir qu’ils ont l’électricité. Il fait très froid dans cet endroit où ils doivent rester au moins deux jours. Ils ont un frigo plein ce qui les rassure.

Kerim rejoint Fatmagül à la cuisine et lui dit “Kadir et Meryem sont en-bas, Rahmi s’occupe d’Elif et mon père est au téléphone avec l’Australie, Moi je m’ennuie, je suis tout seul du coup”. Fatmagül reste silencieuse. Ensuite ils parlent d’Acer et la plaigne d’avoir une vie si difficile. Fatmagül a hâte que tout soit terminé. Kerim demande à Fatmagül si Mustafa lui a rien fait d’autre et si elle ne lui cache rien? Elle dit qu’elle ne veut pas en parler, ni au docteur, même pas avec lui. Elle a peur pour eux, pour sa famille. Kerim la prend dans ses bras et la serre fort contre lui pour la rassurer. Et devinez qui arrive?!

Erdogan regarde à la fenêtre pendant que Selim dort. Une voiture s’arrête devant la maison. Erdogan réveille Selim. C’est une jeune femme qui frappe à la porte Ils ouvrent. Une jolie jeune femme leur dit qu’elle avait deux personnes à récupérer ici. Ils disent: “Oui c’est nous!”.

Le téléphone se met à sonner, Kerim et Meryem se réveillent, Fatmagül se lève aussi. Mustafa est dans l’ambulance, il rêve encore de Fatmagül. Kerim reçoit un appel , il apprend par la police que Mustafa a été attrapé.

Fahrettin reçoit un appel de Kerim qui lui demande, “Tu es où?” Il lui répond, “Mustafa a été arrêté Kerim” . Kerim a compris que son père se trouve avec Mustafa à ce moment. Mais quand est-ce qu’il est parti?

(Un petit flash-back pour nous montrer comment Fahrettin a pu retrouver Mustafa) En fait il n’était pas au téléphone avec l’ Australie. Il était avec Mumtaz, il voulait absolument régler cette affaire. (Mukaddes, toujours au bon endroit, lâche ses remarques insignifiantes, ce soir vous verrez!) Et Fahrettin dit que de toute façon il restera ici tant que tout ne sera pas terminé. Mumtaz et un autre homme sont allés vers le lieu où devait se trouver Mustafa. on voit Mustafa ramper sur le sol feuillu humide et froid, il avance jusqu’à se montrer de la route afin d’appeler au secours. Deux jeunes gens passent dans une voiture rouge , la jeune fille veut s’arrêter , elle a vu quelqu’un . Mais le jeune homme lui dit de ne pas s’arrêter, c’est sûrement une embuscade de voleurs. Allez roule dit-il à la jeune conductrice. Mukaddes demande pourquoi ils se sont tant fatigués à aider Acer avec le problème de son ex-mari. Kerim a pensé qu’il se devait de l’aider . Kerim propose à Fatmagul de voir la psy tous les deux ensemble. Fahrettin va se coucher tôt, il est fatigué. Murat demande à son tonton Kerim de réparer son perroquet qui ne marche plus. Pendant ce temps, Fahrettin sort discrètement de la maison. Il voit deux hommes qu’il ne connaît pas devant la porte, il fait en sorte de sortir sans être vu d’eux. Fahrettin parvient finalement à rejoindre Mumtaz, il monte dans sa voiture, Il y a également l’autre homme qui connaît parfaitement Istanbul et qui lui est vraiment indispensable. Ils sont devant un garage où sont des hommes affairé à désosser la voiture de Mustafa pour vendre les pièces détachées. Ils ont nombreux tout autour de la voiture. L’alarme se met en route, ils se dépêchent de planquer les pièces et la voiture. Il parle à Barry et essaie de le faire parler, il veut savoir où est le propriétaire de cette voiture . Quant à Mustafa, il est encore inconscient, il est toujours dans ses rêves avec Fatmagül. Barry a enfin parlé, il les conduit vers Mustafa, Fahrettin dit qu’il meurt, il ne peut pas s’enfuir dans l’état qu’il est, c’est impossible. Fahrettin et Muntaz voit des pieds et enfin Mustafa très amoché; (fin du flash-back).

La jeune femme qui est venue trouver Erdogan et Selim a l’habitude de gérer ce genre de problème. Elle leur fait un plan détaillé de l’organisation de leur voyage. Erdogan lui demande s’il n’y a pas de danger à se faire prendre, elle les rassure, avec elle cela ne s’est jamais produit. Elle explique très clairement le plan. Ils auront des passeports. Erdogan dit qu’il pensait avoir à faire à des hommes costauds, mais c’est une jeune femme très déterminée. Elle fait son boulot , et elle dit qu’il faut faire attention à tout. C’est elle qui dirige les opérations, c’est clair?

Hilmiye demande à Munir s’il se rend compte de ce qu’il dit: “Tout mettre sur le dos d’Erdogan lui semble complètement juste car c’est lui qui a provoqué tout ce chamboulement”.

Perihan veut divorcer. Elle le dit à Munir , mais tant qu’ils sont mariés elle ne peut pas témoigner. Et elle lui dit: “C’est justement le fait de ne pas pouvoir parler qui lui pose problème.” Et Munir lui répond: “Je ne te laisserais jamais parler, tu vas détruire toute ma vie, je ne te laisserais jamais faire ça!”

Fahrettin a tout raconté à Kerim. Mais il ne veut pas qu’il vienne. Il n’a rien à faire ici. Kadir dit “Il fait la leçon à Kerim mais il fait pareil”! Tel père tel fils rajoute Mukaddes. Fatmagül demande dans quel état se trouve Mustafa!

Mukaddes n’en finit pas avec ses réflexions. Heureusement Elif pleure , elle est obligée de laisser Fatmagül et Kerim seuls. Kerim dit à Fatmagül qu’il ne souhaite pas sa mort, juste que tout le monde soit puni pour ce qu’il a fait c’est tout.

Fatmagül va dans sa chambre en lui disant simplement “bonne nuit” Elle est encore très secouée par ce qu’elle a vécu ces derniers jours, Elle lutte pour ne pas sombrer dans le même désespoir qu’après le drame. Mais ce n’est pas facile, Kerim s’assied sur une chaise dans le couloir.

Mustafa fait des rêves magnifiques où Fatmagül et lui baignent dans le bonheur. Il entend son rire, voit son beau sourire et leurs tendres échanges. Il est encore au bloc opératoire. Mumtaz dit à Fahrettin qu’il va s’en sortir.

Acer et Sami sont agressés en pleine nuit, c’est l’ex-mari d’Asu . Il a balancé un gros caillou dans la fenêtre , il y a du verre partout. Elle a très peur, elle est complètement paniquée. Sami la rassure du mieux qu’il peut, mais elle a tellement peur de cet homme qu’elle maîtrise très mal ses émotions.

https://www.facebook.com/notes/engin-aky%C3%BCrek-france-fans-club/fatmag%C3%BCl-episode-139/154567263042696

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =