Resat se réveille en cellule. Son compagnon de cellule fait ses exercices matinaux sans lui adresser le moindre mot.

Erdogan et Selim écoutent les informations, ils entendent Munir défendre la famille Yasaran. Un mandat d’arrêt est lancé contre Erdogan et Selim Yasaran.

Rahmi demande à Fahrettin comment il a fait pour retrouver la voiture de Mustafa et comment il l’a trouvé lui . Mukaddes dit à Fatmagül que Fahrettin est comme James Bond, Il est un vrai détective et Kerim est très fier de son papa. Elle lui dit également que Mustafa est gravement blessé, il a perdu beaucoup de sang mais Fatmagül ne veut plus en entendre parler.

Erdogan et Selim ont hâte de partir. Il dit à Selim, ta copine arrive. En effet la jeune fille arrive avec des provisions et le journal. Ils sont en première page. La jeune fille leur donne un téléphone, ils ne doivent s’en servir que pour la joindre elle. Erdogan dit: “Elle n’écoute personne celle-là”.

Resat dit à Munir qu’il est en arrêt sur image, et le type avec lui en cellule ne lui adresse pas la parole. Munir lui dit qu’il faut qu’il prie pour que Mustafa ne se réveille pas. Resat est plus inquiet de sa femme que de Mustafa. Munir lui dit qu’il a parlé à Hilmiye de tout mettre sur le dos d’Erdogan et qu’elle est devenue comme une furie.

Un monsieur arrive et doit remettre quelque chose à Hilmiye en main propre. C’est une lettre, elle lui dit qu’elle est la petite amie d’Erdogan, qu’elle doit venir seule au supermarché. Perihan trouve étrange que Hilmiye sorte seule. La jeune secrétaire d’ Erdogan se rend donc au magasin, elle se met sur le chemin d’Hilmiye, lui dit qu’elle doit appeler Erdogan avec un téléphone crypté, elle se présente comme la petite amie d’Erdogan. Elle fait des mamours à la mère d’Erdogan, mais Hilmiye n’est pas du tout convaincue de leur  » histoire d’amour « .

Meltem a vu une photo de Mustafa dans les papiers sur le bureau de la secrétaire, elle ne comprend pas pourquoi.

Kadir doit faire face à tous les journalistes devant leur porte.

Ils portent chacun un gâteau au restaurant. Les journalistes n’arrêtent pas de harceler Kerim avec leurs questions incessantes. Il leur répond “Vous ne faites que nous déranger avec toutes vos questions incessantes, vous n’avez aucun respect pour aucun d’entre nous”, lorsque les journalistes lui disent être de leur côté, Kerim continue “Alors montrez-le nous en nous laissant tranquille dans ce cas. Si vous aviez un minimum de respect pour cette famille, c’est ce que vous feriez! On n’aurait pas eu besoin de venir vous le dire. Les temps sont durs pour nous tous et nous traversons une période extrêmement éprouvante et compliquée. Vos questions et vos présences ne font qu’aggraver la situation. Si vous aviez un peu de coeur vous ne poseriez pas ces genres de questions blessantes. Ils finiront pas être tous arrêtés de toute façon et Fatmagül gagnera le procès”.

Mukaddes dit à Fatmagül: “Tu as entendu le discours de Kerim? C’était émouvant, j’ai failli en pleurer moi !” Fatmagül a juste sourit.

Acer demande à Kadir s’il a des nouvelles de Mustafa. Kadir lui dit qu’il faut qu’elle se repose pour le bébé, il pense pouvoir trouver un endroit où elle pourra vivre en attendant le procès.

Munir vient narguer Ender et Meltem, et elle lui dit que l’affaire de Fatmagül les mettra tous en prison. Il est infecte avec elles, plein de suffisance et d’arrogance. Il interroge Müge la secrétaire de Erdogan. Meltem dit que Müge devrait être sur écoute , elle sait beaucoup de choses. Elle est persuadée qu’Ergodan s’est servie d’elle!

Meryem raconte sa première soirée à l’hôtel avec Kadir pour satisfaire la curiosité de Mukaddes, elle rit en pensant aux feuilles de vigne qu’elle a découvert sous la cloche de son assiette, elle en avait fabriqué des milliers au restaurant et elle ne pouvais plus les voir ! Mukaddes veut savoir si c’était sa première nuit avec un homme. Quand Meryem parle de l’amour elle a une très belle définition de l’amour absolu. Elle dit que le devoir conjugal n’est pas le plus important, mais être près de celui qu’on aime , tout partager avec lui, c’est merveilleux.

Mukaddes a mis mal à l’aise Fatmagül, Kerim le ressent. Mais Mukaddes dit qu’elles ont échangé des trucs de filles, elles étaient dans le romantisme.

Kerim aurait envie d’une promenade en bord de mer avec Fatmagül.

Mukaddes essaie de découvrir ce que cache Kadir avec ses coups de téléphone, quand Meryem lui demande à qui il parlait au téléphone, il lui répond que c’était Acer . Elle lui dit mais est-ce que c’est à toi de gérer les problèmes de tout le monde ? Il lui répond : “Elle va comparaître en tant que témoin , je la protège simplement de son ex-mari qui est violent et qui la poursuit”.

Fahrettin appelle Muntaz et lui dit de chercher une maison et quand il l’aura trouvée ils la montreront à Kerim et Fatmagül.

Resat cherche la conversation avec son co-détenu. Il lui demande s’il a des enfants, l’homme lui dit qu’il n’a pas l’intention de discuter avec lui. Il est journaliste et parler avec quelqu’un comme lui ne l’intéresse pas.

Selim parle dans le vide…Il croyait qu’Erdogan l’écoutait mais il s’est planqué pour téléphoner à sa mère. Hilmiye dit à Erdogan que Munir veut tout lui mettre sur le dos. Munir surprend la conversation de Erdogan avec sa mère. Il lui dit qu’ils doivent rentrer tous les deux. Il menace de tout dire. Erdogan se bat avec Selim. La jeune fille essaie de les calmer mais ils continuent à se bagarrer. Erdogan a enfreint les règles, ils sont recherchés tous les deux. Elle leur a trouvé un bateau , et elle leur dit sévèrement d’arrêter leurs conneries. Toutes les polices les recherchent, ils devraient faire attention au lieu de s’affronter. Vous êtes deux abrutis, vous ne vous en sortirez pas sans moi, vous avez intérêt à respecter les règles .

https://www.facebook.com/notes/engin-aky%C3%BCrek-france-fans-club/fatmag%C3%BCl-episode-140/155686402930782

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 21 =