Fatmagül – Episode 159

Home / Films & Series / Series / Fatmagül / Fatmagül – Episode 159
Fatmagül – Episode 159

Dans l’épisode précédent, nous avons vu que Fatmagül et Kerim ont franchi un seuil très difficile et que seul le temps guérira cette grande blessure de leur passé. Avec la nouvelle de la mort de Mustafa, la joie du mariage a disparu. Tout le monde, en particulier Rahmi et Mukaddes sont choqués d’apprendre la nouvelle. Kadir et Fahrettin se rendent à l’hôpital pour l’annoncer à Acer mais elle est déjà au courant.

« Fatmagül découvre la vérité à propos des lettres cachées sous son lit»

A la maternité. Elle se remémore les derniers mots de Mustafa, et elle en est profondément bouleversée. Elle l’aimait, mais pas lui, il n’aimait que Fatmagül. Ces derniers mots sont douloureusement inscrits en elle.

Erdogan Yasaran écrit sur une feuille qu’on lui a apporté sur sa demande : « 6 mai 2012, moi, Erdogan, j’avoue … »

Munir fait ses calculs avec concentration et Hilmiye l’appelle pour lui demander s’il a vu le journal télévisé. Il allume la télé et voit qu’ils ont été filmés à leur insu et qu’ils ont découvert qu’ils étaient en contact avec Selim.

Deniz est raccompagnée par ses deux Don Juan. Elle a bien du mal à se séparer d’eux, elle est très flattée par la cour qu’ils lui font ,dont elle n’est pas dupe.Mukaddes l’intercepte au passage et lui dit qu’elle joue sur les deux tableaux avec ces deux-là . Deniz se fâche et l’envoie balader, non mais de quoi se mêle -t-elle celle -là?

Kerim n’ose pas bouger, Fatmagül s’est endormie en regardant la vidéo de leur mariage, sa tête est appuyée sur son bras et sur son épaule. Kerim lui dit d’aller se coucher. Il débarrasse la table et range la maison. Il s’attarde ensuite dans la salle de bain, se lave les mains, les dents, Fatmagül est indécise, elle ouvre et referme son peignoir, puis finit par se coucher avec. Elle tourne le dos à la porte. Kerim entre dans la chambre, lui demande s’il peut entrer. Il prend son pyjama et le met en lui tournant le dos. Elle lui dit: « Dors bien Kerim » sans se retourner. Il lui dit « toi également » et s’allonge à côté d’elle sans la toucher. Finalement, Kerim est décidé à lui parler il lui dit : « On va avoir une longue vie, on a tout le temps. La nuit dernière a été difficile pour tous les deux, on voudrait être comme un couple normal mais on n’en est pas un. Et on ne va pas le faire parce qu’on doit le faire mais parce qu’on le veut. Je ne te forcerais jamais à quoi que ce soit. Je voudrais juste te demander qu’on se rapproche , je veux sentir tes cheveux, ta respiration, tous les jours en me réveillant près de toi » Elle a bien entendu son message et lui dit un tendre « bonne nuit mon amour » auquel il répond de la même façon, les mêmes mots.

Le lendemain matin ils semblent plus léger l’un et l’autre. Les mots de Kerim étaient une très bonne chose; Kerim va acheter le pain, le journal aussi et demande à Fatmagül si elle a besoin de quelque chose, elle dit du lait .Dès que Kerim est parti, elle va dans la salle de bain.

Acer reçoit des conseils pour l’allaitement et les soins à donner au bébé . Le docteur lui recommande de faire attention au stress si elle veut avoir du lait. Sami vient les chercher. Il est heureux de les ramener à la maison . Il a acheté tout ce qu’il fallait pour le bébé sans qu’Acer le lui demande.

Quand Kerim s’apprête à sortir du magasin d’alimentation, une vieille dame s’exclame « C’est lui n’est-ce pas ? ».Kerim ouvre le journal et voit en première page le décès de Mustafa. Il appelle Kadir pour savoir. Il comprend maintenant ce qu’on lui a caché le jour du mariage.

Serdar appelle Acer Il s’occupe de la tombe de Mustafa et il se sent coupable de l’avoir trahi.Acer pleure, elle a de la peine. Sami lui dit que Mustafa est mort à cause de ses choix. Personne n’est responsable.

Kerim va à Rose Cuisine et discute de la mort de Mustafa avec toute la famille. Mukaddes dit que Mustafa voulait en finir avec la vie c’est pourquoi il a dû se laisser tuer. Kerim regarde le courrier que vient de déposer le facteur. Il était sûr qu’il y avait une lettre de Mustafa pour Fatmagül. Il la prend pour la lui donner.Quand il arrive à la maison la télévision est allumée, une assiette est cassée sur le sol et Fatmagül a un air profondément triste, mais elle n’est pas effondrée. Kerim lui donne la lettre. Elle la lit. Kerim l’observe. Elle pleure en lisant. Mustafa lui dit encore tout l’amour qu’il avait pour elle et qu’il a toujours eu. Il lui dit qu’il déteste Kerim et il le haïra jusqu’à son dernier souffle. Il dit aussi « Je t’ai perdue le jour où tu es venue me demander de l’aide . Je n’ai jamais réussi à vivre sans toi, je n’ai plus de raison de vivre, je ne peux pas vivre sans toi. Tu as choisi Kerim, moi j’ai choisi la mort ». Fatmagul pleure et Kerim reste silencieux.

Serdar appelle encore Acer, il a tout fait comme ça devait l’être. Il va aller prier à la mosquée pour son âme.

Mukaddes cherche constamment des opportunités pour aller voir Fatmagül et lui annoncer la mort de mustafa (Elle ne sait pas ce qui l’attend !) Meryem , Kadir et Mukaddes vont aller voir Kerim et Fatmagül.

Kerim parle des lettres que Mustafa écrivait tous les jours. Elle dit mais de quoi tu parles ? Il lui dit qu’il les a trouvés sous son matelas, qu’elle les a sûrement mis là pour qu’il ne les trouve pas . Il lui dit d’avouer, même si ça le met en colère . Mais non et non, elle n’a reçu en tout et pour tout que deux lettres dont elle lui a parlé, la première elle l’a déchirée sans la lire, la deuxième elle l’a jetée. Elle comprend tout de suite qui a pu faire ça ! I ll n’y a qu’une personne capable de faire une telle chose !

Quand elle arrive chez eux Fatmagül se jette sur Mukaddes, elle l’attrape par les cheveux et l’inonde d’injures, elle lui crache à la figure et la maudit . Fatmagül est hors d’elle, elle se lâche et Tout le monde est sous le choc de cet affrontement. Mukaddes est complètement déstabilisée, elle veut s’en aller, quitter toute cette famille qui la traite mal, l’assassine d’injures et ne la laisse pas vivre en paix. Meryem essaie de lui faire reconnaître ses torts mais elle en est incapable. Fatmagül dit à son frère : « ça suffit Rahmi, elle a gâché ma vie, elle n’a jamais eu de compassion pour moi et ça depuis le début, elle a toujours été une peau de vache ! je serai toujours là pour toi mais ce poison ne doit plus s’approcher de moi ! je ne la laisserai plus jamais me faire de mal, plus jamais ! » Rahmi la rassure qu’elle ne la verrait plus. Fatmagül dit à Kerim : « Toi fous moi la paix, tu pensais vraiment que j’aurais pu faire ça!» Kerim est choqué mais ne réplique pas, Kadir l’apaise en lui disant que c’est inutile de vouloir lui parler maintenant, elle est dans un tel état de nervosité qu’elle pourrait dire n’importe quoi et s’en vouloir ensuite.Elle en veut à Kerim parce qu’au lieu de lui demander et de lui faire confiance il a choisi le silence et la fuite. Elle lui a dit c’est pour ça que tu es allé à Bodrum hein ? Pourquoi tu ne m’en as pas parlé au lieu de me fuir ?Meryem essaie de dire qu’elle n’a rien dit elle-même parce qu’elle ne pensait pas que Mukaddes serait capable de faire une chose pareille , mais elle l’a fait, sans honte, c’est une malade, elle est complètement dérangée et jalouse surtout. Fatmagül pleure dans la chambre allongé sur le lit, Kerim essaie de lui parler mais elle lui dit : « Va-t’en s’il te plaît».

Leave a Reply

Your email address will not be published.

error: Right click prohibited