Aujourd'hui #Fatmagül célèbre son anniversaire. #Ep77 @17h40 sur @novelastvofficiel #KerimIlgaz #EnginAkyürek

Publiée par Engin Akyürek France Fans Club sur Mercredi 12 août 2020

Meltem arrive chez elle, quand sa mère l’interroge elle lui dit qu’elle était chez une amie, qu’elle a dormi chez elle. Gaye lui dit:  » Tu étais chez lui, n’est-ce pas? Tu fais une énorme erreur! »

Mustafa est au téléphone et dit « Tu sais où se trouve le bateau?« .

Fatmagül remercie Emre qui a décidé de venir à l’audience pour témoigner. Kerim demande à Fatmagül quand elle aura ses résultats d’examen. Ebe Nine est contente d’apprendre qu’Emre va témoigner et elle lui raconte son entrevue avec Mukaddes, elle ne sait pas si elle viendra ou non à l’audience.

Fatmagül demande à Emre s’il viendra ce soir , il lui répond par l’ affirmative, Kerim l’a déjà invité. Kerim dit à Fatmagul: » Tu vas chanter une chanson populaire ce soir, tu doit bien connaître une chanson du répertoire, quelqu’un va jouer du Luth? »; Fatmagül répond qu’elle va chanter: “Je mets le yaourt de côté.” (Ahh l’expression facial d’Engin à ce moment 🙂)

Le soir quand Ebe Nine arrive avec le joli gâteau et les bougies allumées, tout le monde chante « Joyeux Anniversaire! » Kerim la regarde ému et avec tendresse. Tout le monde l’embrasse, Kerim est le dernier, il lui dit «  Bon anniversaire » et dépose un baiser sur ses deux joues. (Ils sont trop mignons tous les deux).

Moment de flash-back, Mukaddes s’entend dire des horreurs à Fatmagül juste après le viol alors qu’elle est sur son lit à l’hôpital. Pendant qu’elle pleure en disant qu’elle les a vus, ils étaient quatre sur elle, Mukaddes la dissuade de dire leur nom, ils sont puissants, elle n’aura que des ennuis, déjà achetée par les Yasaran pour se taire.

Dans la chambre d’hôtel Salih arrive, Mukaddes se demandait où il était , elle n’a pas d’argent donc n’a pas pu manger. Elle se montre fâchée car Salih l’a déçue. Il lui dit qu’ils sortiront dîner et surtout qu’il veut l’accompagner quand elle ira chez le docteur pour se débarrasser du bébé.

La célébration d’anniversaire bat son plein, Rahmi demande à sa sœur de lui accorder la première danse, elle accepte volontiers mais si elle sait qu’il va lui marcher sur les pieds! Kerim invite Ebe Nine mais il n’a d’yeux que pour Fatmagül, Kadir lui dit : « Je crois que vous devriez danser avec Fatmagül” Prétexte pour lui prendre Ebe Nine .Tout le monde a le sourire et est heureux de cette soirée. Kerim dit à Fatmagul : »C’est notre deuxième danse  » Elle lui répond : « La première fois on nous a forcé », il lui dit des mots tendres “Je suis tellement heureux de partager ce moment avec toi, tes yeux brillent d’une lumière spéciale, ça te rend encore plus belle Fatmagül”, pendant qu’ils dansent, elle rougit.

Mustafa attend un bateau qui transporte des artifices. Munir l’appelle et lui demande s’il n’a pas de problème avec Kerim, mais il répond « pas encore de problème  » .

Vural est toujours alité, il ne bouge guère de son lit. Tous les trois ont l’air très tendus à l’approche du verdict.

Quelqu’un fait irruption à la soirée, porteur d’un message pour Fatmagül Ilgaz. Kerim arrache le message des mains du porteur et lit : » Je t’enverrai tous mes voeux depuis le ciel  » Et là un feu d’artifices inonde le ciel de lumières multicolores. Mais Kerim et Fatmagül savent qui l’a lancé. Un bateau approche, Kerim essaie de le suivre mais il fuit , Kerim est comme un fou, quand il a vu les cœurs lumineux dans le ciel ça l’a terriblement énervé (Il est vraiment sans gêne ce Mustafa, envoyer des coeurs lumineux et vouloir insister auprès de fatmagül qui l’a déjà rejeté!). Mustafa a réussi a rendre triste Fatmagül, elle pleure sur sa soirée gâchée. Ebe Nine la rassure et la console, elle lui dit que des jours heureux viendront.

Rahmi fait semblant de lire une belle histoire à Murat, mais il n’est pas dupe car cette histoire parle d’un enfant qui ne doit jamais mentir, il dit que ce n’est pas écrit dans le livre. Murat dit à son père que le feu d’artifice était très beau.

Kerim reste dehors, Ebe Nine lui dit de rentrer, il est tard, il est très énervé. Fatmagül le remercie pour l’organisation de cette belle soirée. Kerim sent la provocation de Mustafa, il veut se venger. Fatmagül lui dit qu’elle n’en a rien à faire de lui. Mais Kerim dit qu’il a peur de la perdre, qu’il l’aime tellement. Il voudrait l’embrasser mais elle se dérobe en lui disant : « Bonne nuit Kerim”.

Ebe Nine est sur internet et attend la connexion pour votre les résultats de Fatmagül à ses examens. Elle demande à Fatmagül son numéro de dossier. Et quand les résultats s’affichent, trop émue elle reste sans voix et finit par lui dire: « Fatmagul tu as réussi » Elle est folle de joie, embrasse Ebe Nine, la remercie pour tous ses encouragements, embrasse son frère et dit qu’elle va vite appeler Kerim pour le lui annoncer. Quand elle l’a au bout du fil elle lui fait croire qu’elle a raté, et Kerim essaie de trouver des mots réconfortants, puis elle a pitié de lui et lui dit la vérité, il est fier et heureux. Elle lui dit qu’elle a hâte de fêter ça avec lui, c’est un jour heureux. Elle prie Ebe Nine de l’annoncer à Kadir , tout le monde est ravi de sa réussite C’est un moment de bonheur pour tous.

A table, pendant la conversation, Kerim et Fatmagül se regardent émus, Fatmagül lui lance un regard plein de tendresse.

Meltem et sa mère vont à l’aéroport prendre l’avion pour les Etats Unis.

Selim fait les cents pas dans la chambrée, il est nerveux. Le jour de l’audience est enfin arrivé.

Kerim et sa famille partent dans deux voitures, celle de Kadir et celle de Kerim.

Mukaddes entend la conversation de Salih qui est dans la salle de bain, elle est stupéfaite d’entendre que Munir est de connivence avec lui, qu’ils l’ont manipulée pour l’empêcher d’aller témoigner au procès, quand elle dit à Salih qu’il protège trois violeurs, il demande plus d’explications, et elle lui raconte tout. Il comprend qu’il a fait l’objet d’une manipulation, et ça le contrarie vraiment. Mukaddes lui dit qu’elle a quitté sa famille pour rien, il lui demande pardon, il la supplie. Et trouve la parade en lui disant :  » Si tu les aides à gagner le procès, ils te pardonneront peut-être !  » Je vais te donner de l’argent et te payer ton billet, ce sera un vrai sale coup pour l’autre!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 − 11 =