#FatmagülünSuçuNe #Ep78Le jour du procès de #Fatmagül est arrivé. Ce soir à 17h40 sur @novelastvofficiel#kerimilgaz #EnginAkyürek

Publiée par Engin Akyürek France Fans Club sur Jeudi 13 août 2020

Erdogan, Selim et Vural s’apprêtent pour avoir bonne figure devant la cour. Tous les trois se font raser la barbe sur ordre du directeur.

Les Yasaran sont dans leur voiture , il fait très chaud, Perihan se sent mal . Resat demande à Munir où se trouve la jeune fille qui doit venir témoigner. Munir appelle Asude et lui dit qu’ils se retrouvent au tribunal.

Mustafa est en route lui aussi, seul à bord de son véhicule.

Ebe Nine va voir Fatmagül dans sa chambre et lui dit que Kadir souhaite lui parler. Il lui dit que ça va être une très dure journée pour elle. Il la prévient qu’elle va être très éprouvée par le procès, elle n’est pas obligée de venir, il peut la représenter. Ebe Nine essaie de la convaincre que ce serait peut-être mieux pour elle. Mais elle dit qu’elle n’a plus peur d’eux, qu’elle les regardera dans les yeux.

Asude demande à Yasar si Mustafa est arrivé. Il est là, il parle au téléphone avec ses parents sans leur dire pourquoi il est là, il dit que c’est pour le travail qu’il est à Izmir.

Mukaddes commande un vol immédiatement , Salih l’accompagne.

Perihan essaie d’apercevoir son fils, mais ils sortent de la prison dans un fourgon, elle ne le voit pas, c’est éprouvant pour elle.

Mustafa est piqué devant sa voiture et Kerim menaçant lui dit qu’il va démonter toutes ses accusations. Kadir retient Kerim pour qu’il se contrôle, avec l’aide de l’avocat Ömer, ils essaient de le calmer.

Fatmagül a tellement peur, elle est toute crispée. Tous les Yasaran la regardent méchamment, comme si c’est elle la coupable. Mais elle est forte, désormais elle veut qu’ils paient pour ce qu’ils ont fait.

Dans la salle d’audience la scène resurgit dans les esprits , les cris de la jeune fille aussi. Elle est assez forte quand à la barre ils doivent décliner leur identité.

Mustafa veut parler à Asude. Yasar essaie de le retenir, mais lui veut savoir comment et pourquoi Fatmagül s’est retrouvée chez elle et comment elle a été impliquée dans le camp des Yasaran.

Mukaddes fait ce qu’elle peut pour arriver le plus rapidement possible , mais n’arrivera pas à temps.

Munir commence son plaidoyer en accusant Fatmagül de diffamation envers ses clients (Erdogan, Selim et Vural) pour se sortir d’une situation difficile dans laquelle elle s’est mise en trompant son fiancé avec Kerim Ilgaz. L’avocat corrompu de la pire espère, Maître Munir, joue à fond le jeu du défenseur en insistant sur le fait qu’elle veut obtenir de l’argent de ses clients, qu’elle a inventé cette histoire pour les faire payer.

Mustafa voit enfin Asude et lui demande de lui raconter comment Fatmagül s’est retrouvée chez elle. Elle dit à Mustafa que grâce à Fatmagul ils sont blindés tous les deux et pour longtemps.

Selim raconte une version totalement fausse et Fatmagµül dit qu’il ment, que ses propos sont un tissu de mensonges, mais elle se fait remettre en place par le président, elle n’a pas le droit d’intervenir.

Vural est appelé à la barre mais contrairement à ce que pense Kerim il va malheureusement agir comme les autres, il commence par un Monsieur je … puis se tait et continue par un  » Je suis innocent  » Kerim réagit et dit qu’il a pleuré devant eux, s’est excusé, mais on le fait taire lui aussi, il n’a pas la parole. Ensuite, Kerim s’accuse à son tour d’avoir été présent sur la scène du viol.

Salih dit à Mukaddes d’appeler son mari. Elle laisse un message à Rahmi, son téléphone est éteint, elle dit qu’elle est en route, elle va témoigner pour Fatmagül.

Ebe Nine observe les femmes Yasaran dans les yeux, Elles sont très mal à l’aise sous ce regard accusateur.

Ebe Nine (Meriem) est demandé à la barre. Kadir la regarde avec un léger sourire. Elle dit qu’on la considère comme la mère de Kerim parce qu’elle l’a élevé. Elle raconte qu’elle cueillait des herbes quand elle a entendu des pleurs, elle est venue en direction de ces plaintes et a vu la jeune fille étendue sur le sol, elle a tenté de la faire parler mais elle s’est évanouie. Elle a appelé une ambulance, et l’a accompagnée à l’hôpital.

Rahmi est interrogé à son tour . Kadir prend la parole et dit qu’il voudrait qu’on appelle un témoin, Emre pour qu’il démonte les accusations d’Asude. Mais il s’embrouille et son témoignage n’apporte rien au procès .

Meltem est dans sa chambre, elle ne dort pas, sa mère lui demande si elle va bien. Elle lui dit qu’elle pense au procès, qu’elle aimerait y être. Elle n’a pas envie qu’ils s’en sortent. Elle regrette de n’avoir rien dit . Elle pleure en disant pourquoi je ne suis pas aussi courageuse que Fatmagül?

Resat vient à son tour à la barre , il dit que Selim est son fils et Erdogan son neveu.

Kerim regarde Fatmagül, il se revoit ce matin-là et il est mal à l’aise.

Mustafa est appelé à témoigner. Personne ne sait ce qu’il va dire.Il est sous serment et le président lui dit que s’il ne dit pas la vérité il risque gros. Donc il entame sa déclaration sous ces mots:  » Ce n’est pas possible pour moi de dire ce qui s’est passé au moment du viol”. Il continue en disant toute la vérité. On lui a dit que Kerim Ilgaz l’avait fait et rajoute que c’est Kerim qui lui a dit qui l’avait réellement fait à savoir Selim Yasaran, Erdogan Yasaran et Vural, tous les trois l’ont violée, il dit aussi réfuté tout ce qu’il a dit avant. Munir est dépité par ses aveux, surtout quand il affirme que Fatmagül ne ment pas.

Mukaddes arrive en trombe mais trop tard on ne la laisse pas entrer dans la salle d’audience, l’audience est reportée au mois de novembre, en attendant les suspects sont libérés.

Fatmagül est effondrée. Ils relâchent ces trois violeurs, elle n’en revient pas. Kadir fait sortir Fatmagül.

Mukaddes implore le pardon de Rahmi qui lui dit vouloir divorcer. Il se détourne d’elle, elle est désespérée de n’avoir pu venir à temps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 − 24 =