Dans le premier épisode, après l’évanouissement de Nare, deux événements très importants se sont produits.

Le premier dans une scène de flashback lorsque Nare part à la rencontre de Sancar lors de l’un de ses passages en Turquie : on voit leur rencontre, leur conversation et la jalousie de Sancar à l’égard de Nare qui est toujours en voyage et donc change souvent de pays et de domicile.

Sancar demande Nare en mariage, bien qu’il sache très bien que le père de Nare, Monsieur L’Ambassadeur, ne donnera jamais son consentement pour cette union. Il parle de kidnapper Nare pour l’épouser mais n’ayant pas d’argent, il lui demande de patienter. Finalement, Sancar et Nare se sont fiancés. Ils avaient choisi un coquillage blanc en guise de bague de fiançailles. Ils prévoient de donner le nom de Melek à leur fille après leur mariage.

Dans ces scènes, les apparences d’Engin Akyürek et de Neslihan Atagül sont phénoménales. Le rendu est très réussi. Engin est juste merveilleux dans les deux apparences, jeune et actuelle. 

Dans la seconde partie, Nare propose à Sancar de faire pratiquer un test ADN afin de prouver que Melek est bien sa fille. La preuve de paternité tombe et c’est positif. Sancar ne peut qu’accepter de garder sa fille. 

Nare ne donne aucune raison à cette organisation, mais Melek sait que sa maman est obligée d’aller en prison et c’est pourquoi elle accepte d’être confiée à son papa.

« Parce que j’ai dit que ton père est le plus bel homme du monde .. »👇👇

Sancar et Melek finissent par s’accepter et s’attachent l’un à l’autre au grand désespoir de sa jeune épouse, Menekse. Elle ne lui fait ni chaud ni froid. Il préfère passer la nuit avec sa fille, qu’il chérit. Sancar est en adoration devant la petite Melek. La jalousie de Menekse la mènera jusqu’à découper sa propre robe de mariée pour accuser l’enfant et la rendre odieuse aux yeux de son père et de sa nouvelle famille.

Melek dit très vite « papa » à son père car sa maman l’avait préparée en lui disant que son papa l’aimait énormément. Cela a suffit à la petite fille pour adopter ce papa si attentionné.

SefirinKızı : Que s’est-il passé à la fin du premier épisode? 👇👇

Il n’y a plus de saga ou de mensonge …SefirinKizi avec le 2ème épisode 👇👇

Résumé du deuxième épisode

Nare, pourra-t-elle récupérer sa fille de Sancar ?

Nare, qui grimpe au bord de la falaise dans l’intention de se suicider, redescend en pensant à sa fille. En descendant, elle laisse derrière elle aux pieds de Sancar, qui est venu à sa rencontre accompagné de Gediz et Kavruk, les deux coquillages qui étaient les symboles de leur union et le ruban rouge qu’elle a préservé durant toutes ces années. Mais Nare en a fini avec son conte de fées avec pour prince Sancar…

Nare apprend que l’homme qu’elle a poignardé et qu’elle croyait mort n’a en fait pas succombé à ses blessures. Elle n’ira donc pas en prison. Nare n’a plus qu’un seul but : reprendre la garde de sa fille. Elle en profite pour enterrer définitivement son histoire d’amour : celle qui unissait la fille de l’ambassadeur et le fils du saisonnier. Elle envisage de construire sa vie, pour elle et sa fille. Mais Sancar ne l’entend pas de la même oreille, il lui refuse la garde de sa fille, voire même la possibilité de la voir. Finis les contes de fées, les mensonges, les trahisons… les roulements de tambours ne sont là que pour annoncer la bataille. On dit que l’amour rend aveugle ? Vraisemblablement la haine aussi… Leur haine est telle qu’ils sont bien loins de s’imaginer que pendant leurs querelles, leur véritable ennemi, lui, se prépare à les attaquer.

Les points forts du deuxième épisode :

Akin n’est pas mort contrairement à ce que croit Nare. Güven Celebi, son père, a arrangé l’affaire en donnant comme information que des voleurs l’avaient agressés. Nous apprenons ainsi que ces deux hommes sont complices et qu’Akin est au courant des dettes de jeux énormes de l’Ambassadeur, qu’il les masque également.

Lorsque Nare apprend qu’ Akin n’est pas mort et qu’elle ne peut donc pas être accusée d’assassinat, elle veut récupérer Melek , mais Sancar s’y oppose, maintenant qu’il sait que cette enfant est la sienne, pas question pour lui de l’abandonner.Il veut profiter de sa paternité et donner son amour à sa fille .

« Même ta présence est difficile pour moi, fille d’Ambassadeur!👇

Les scènes où Sancar et sa fille communiquent sont touchantes. Il est en admiration devant elle, elle est aussi belle et intelligente que sa mère.

Devant la photo de son arrière-grand-père, Sancar raconte à Melek qu’il était chef de la région et luttait contre l’armée, et pour lui échapper s’est jeté d’une falaise. Retrouvé par le père de Gediz et sauvé d’une mort certaine, il l’a caché chez lui. Il lui a raconté aussi l’amitié qu’il y avait entre le père de Gavruk, le poète et ami de Sancar.

Moment adorable de Sancar et Melek 👇

Nare planifie de s’enfuir avec Melek. L’enfant courageuse et obéissante rejoint Nare à l’extérieur de la maison de Sancar, avec l’aide de Menekse qui voit son intérêt à les voir s’en aller. Une fois dehors, Gece le cheval de Sancar reconnaît Nare et hennit de bonheur. Sancar entend le cheval et comprend que Nare est vers lui, il s’empresse d’aller voir ce qui se passe, il tombe sur Nare et Melek qui essaient de prendre la fuite. La mère de Sancar , Halise Efeoglü arrive au même moment et met Nare au défit de lui enlever sa petite fille.

J’ai appris à vivre sans toi, mais je ne peux pas respirer sans Melek…👇👇

Nare : Ben sensiz yaşamayı öğrendim ama Melek’siz nefes alamam…

J’ai appris à vivre sans toi, mais je ne peux pas respirer sans Melek…

L’ambassadeur accompagné d’une horde de policier vient récupérer sa petite fille puisqu’il a un papier stipulant qu’il a la garde de l’enfant. Le déchirement de Melek obligé de laisser ses parents est bouleversant elle cris : » PAPA, Maman, sauve-moi .. » avec des pleurs qui n’attendrissent pas le grand père odieux, frustrés et très peinés Sancar et Nare restent interdits, ils ne peuvent rien faire.

Ils se donnent pour mission d’aller chercher leur fille au Monténégro ensemble et sans attendre.

Cet épisode est rempli de magnifiques scènes d’émotions. Le couple Sancar et Nare se bat constamment avec leurs sentiments. Un mélange d’Amour et de haine.

Le travail de Engin Akyürek est remarquable. Il éveille nos curiosités, ce qui nous rend impatients de voir la suite de Sefirin Kızı. Magnifique et grandiose.

« Je te retrouverai avec ma forte présence … » 👇👇

Sancar reçoit la visite de sa belle-mère et de son beau-frère 👇

Voici le lien pour regarder l’épisode 2 en VO 👇👇

https://www.youtube.com/watch?v=Vzr5J89wafo&t=314s

Remerciements : Star Tv, SefirinKiziDizi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 × 9 =