Fatmagül – Episode 157

Home / Films & Series / Series / Fatmagül / Fatmagül – Episode 157
Fatmagül – Episode 157

Emre demande à Deniz quand est-ce qu’ils repartent en Australie et Deniz dit à Emre : « Mais tu dois repartir aussi non ? ».Mehmet dit à Deniz que si elle vient cet été, ils pourront se voir. Emre regarde Mehmet boire et lui dit de ne pas trop boire, et Deniz en rajoute en disant << Oui tu ne dois pas trop boire>> Elle ne se doute pas un instant que les deux garçons sont transi d’amour pour elle.Meltem vient demander des nouvelles de Resat à l’hôpital. Elle voit Perihan qui lui tend les mains, elles se disent mutuellement être désolées. Resat voit défiler des images de Mukaddes lui remettant la bague de fiançailles qu’elle a retrouvé à l’endroit où son fils Selim a violé Fatmagül. Resat ne va pas bien, il fait une fibrose pulmonaire, on va lui faire un électrochoc . La charge est de plus en plus haute avant qu’il ne reprenne vie.La cérémonie de mariage tire à sa fin, la petite famille s’est soudainement rétrécie, tous les invités s’en vont les uns après les autres, laissant la famille retrouver son espace de vie. Tous remercient beaucoup la famille et les mariés pour un si beau mariage.Mukaddes insiste sur le fait qu’ils doivent s’habituer l’un à l’autre avant de songer à avoir des invités chez eux. Elle glisse discrètement à Fatmagül : « Essaie de te détendre et de ne pas paraître trop coincée ! »Ils prennent les derniers clichés en famille.Kerim et Fatmagül s’en vont à leur tour. Enfin seuls pour profiter de leur vie à deux.Quand Kadir dit à Kerim d’être prudent sur la route, Kerim lui précise qu’il n’a rien bu de la soirée. Tous les deux appréhendent un peu d’être seuls. Kerim est très tendu.Resat n’a pas encore repris conscience . Tout le monde espère et attend son réveil. Il est dans un état critique. Mustafa est emmené par plusieurs policiers, pendant que Fatmagül et Kerim regagnent la maison bleue, Les voisins sont tous à la fenêtre à attendre leur arrivée. Fatmagül dit à Kerim « Tu as vu ils nous regardent », Kerim ne perd pas de temps, il leur donne un beau spectacle et de quoi se rincer l’œil, il prend Fatmagül dans ses bras et il lui dit « Là au moins tu ne risqueras pas d’abimer ta jolie robe ». De son côté, Mustafa va tenter de s’échapper, il coure mais les policiers lui disent de s’arrêter sinon ils tirent . Il ne s’est pas arrêté, ils ont tiré, Mustafa s’écroule sur le sol, mort. Sans doute dans un geste suicidaire pour échapper à ses longues années d’emprisonnement. A ce moment précis à l’hôpital, Acer donne naissance à son fils, Murat.Arrivés chez eux, Fatmagül et Kerim sont embarrassés tous les deux. Ils se regardent sans oser trop se regarder.Kadir reçoit l’appel d’Ömer annonçant la mort de Mustafa, il se garde bien de le dire, il ne veut pas que Kerim l’apprenne ce soir. Ils ont le temps de le savoir. Il vient juste de l’apprendre lui-même. Kadir raconte ensuite à tout le monde que Mustafa avait engagé un homme pour tuer Kerim à la cérémonie. Fatmagül est triste et intimidée. Kerim est dans le même état. Ils appréhendent tous les deux d’entrer dans la chambre. Finalement, Fatmagül entre la première dans la chambre, elle défait son chignon délicatement. Kerim ne vient pas tout de suite. Quand il arrive il éclaire les lampes de chevet, prend Fatmagül dans ses bras, lui caresse le visage, lui sourit un peu tristement. Il commence ensuite à l’embrasser délicatement puis au moment de descendre la fermeture éclair de sa robe, des larmes coulent de ses yeux, et retombent sur l’épaule de Fatmagül. Fatmagul sent qu’il pleure. Kerim se laisse aller et sanglote sans pouvoir s’arrêter. (Le jeu d’Engin est incroyable dans cette scène) Kerim s’effondre en larmes, Tout lui revient en mémoire. Il s’en veut tellement de leur avoir montré Fatmagül, et de la retenir pour qu’ils s’en emparent. Il s’en voudra toute sa vie, ça le hante, il est bourré de remord.Il lui dit tout est arrivé à cause de lui, qu’elle lui a peut-être pardonné mais lui, ne se le pardonne pas. Il lui dit tout ce qu’il a sur le cœur, c’était nécessaire de s’exprimer sur cette porte fermée entre eux. Le soulagement viendra de la parole leur avait souvent dit la psy. Il lui dit que ça le consume tous les jours que Dieu fait. C’est si dur, il sait qu’elle garde tout à l’intérieur. Elle le regarde et lui dit qu’ils s’en sortiront ensemble. Il veut en finir, il veut guérir mais c’est si dur. Les sanglots ne le quittent pas. Fatmagül lui dit « ça va aller » Quand il cesse de pleurer, il lui dit : « Tu devrais peut-être te coucher » Elle lui répond : « C’était bien de parler avec toi » Il lui dit : « Je t’aime tellement tu sais » et elle lui dit qu’elle aussi l’aime tellement . Ils s’embrassent délicatement, puis il descend la fermeture de la robe qui tombe à ses pieds. En toute délicatesse Kerim fait de ce moment un très doux moment d’abandon. Mais ils devront attendre d’être libérés de leurs angoisses ! Ömer dit à Kadir qu’il est près de Mustafa mais il n’y a personne auprès de lui. Il lui dit aussi qu’il faut prévenir Acer. C’est délicat, Kadir va aller la voir pour l’annoncer. Meryem pense que c’est mieux que les enfants ne l’apprennent pas par la télévision. Mukaddes et Rahmi ont quand même de la tristesse dans le cœur. Mukaddes voit que tout le monde la soupçonne de vouloir aller vite raconter la nouvelle à Kerim et Fatmagül, et elle en est fâchée.A la maternité les voisines d’Acer regardent le couple Sami-Acer avec envie. Il est si attentionné avec elle. Elle lui confie son beau bébé. Il est très heureux. Sami a offert deux alliances à Acer, elle ne s’y attendait pas. Elle est très touchée par ce geste. Mais c’est difficile pour elle de se réjouir de ça.Sami distribue des chocolats à tout le monde dans la chambre.Serdar appelle Acer. Elle répond et il lui annonce le décès de Mustafa sans précaution. Il croyait qu’elle savait. Elle est effondrée, la nouvelle est trop dure à encaisser alors qu’elle vient de mettre au monde leur bébé.Kerim pensait qu’ils allaient regarder la vidéo de leur mariage , mais Fatmagül a décidé d’étudier. La machine à laver a bipé, Kerim veut aller étendre mais Fatmagül ne veut pas. D’ailleurs elle ne veut pas mettre le linge dans le jardin. Elle a un étendoir pour la maison, ça ira très bien. Kerim le déplie pour elle .Kerim est nerveux, il gratte les fleurs dans le jardin pour libérer sa pression mais il a du mal à se détendre.Erdogan apprend par un policier que son oncle Resat serait apparemment mort d’une crise cardiaque ! Il veut parler à son avocat, il veut appeler sa famille, il hurle, ça le rend fou. Le policier qui lui a apporté la mauvaise nouvelle a fini par céder et lui dit qu’il fera venir son avocat.

c’est la lumière dans leurs yeux

Extrait de l’interview de Hilal Saral, directrice de la série Fatmagül dans le magazine DiziLand en mars 2018.

Journaliste Lena Gibson : Avez-vous des souvenirs de votre carrière et de votre travail qui vous sont particulièrement chers ?

Hilal Saral : Dans Fatmagül’ün suçu ne, nous avons fait un grand effort pour montrer l’amélioration de la relation entre Kerim et Fatmagül. Il nous a fallu deux ans pour montrer la relation croissante dans les bons termes. Fatmagül a commencé à faire confiance à Kerim, et Kerim a commencé à tomber amoureux d’elle. Il est tombé amoureux de sa force et de sa position après ce qu’elle a vécu. Ainsi, lorsqu’ils se sont finalement mariés/remariés, leur première nuit ensemble a été une scène dramatique pour nous tous. J’ai dit à notre directeur de la photographie de fixer deux caméras sur les deux pendant leurs gros plans et de les laisser faire ce qu’ils voulaient. J’ai dit que nous ne devions pas les distraire sur la scène. C’était à eux de faire en sorte que la scène soit réelle. Leur jeu était si réel. J’ai pleuré sur le moniteur et j’ai voulu crier à quel point ils étaient bons. Mais je ne pouvais pas parce que nous étions enregistrés, alors je me suis mordu le bras pour ne pas faire de bruit. La scène et le jeu des acteurs étaient si réels et si impressionnants. Ce souvenir est l’un de mes plus chers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

error: Right click prohibited