« La Thérapie Engin Akyürek » pour les femmes victimes de violences sexuelles – Auteur: Zafer Yılmaz

Home / Films & Series / Series / Fatmagül / « La Thérapie Engin Akyürek » pour les femmes victimes de violences sexuelles – Auteur: Zafer Yılmaz
« La Thérapie Engin Akyürek » pour les femmes victimes de violences sexuelles – Auteur:  Zafer Yılmaz

Le Dr Hatice Yalcin Foell, médecin de famille dans l’État américain de Floride, a mené pendant 4 ans « La thérapie Engin Akyürek » pour des femmes victimes de viols et de violences sexuelles. Elle a regardé la série « Quel est la faute de Fatmagül? » pour les femmes victimes. La méthode de thérapie de groupe développée par Akyürek à travers le portrait de « Kerim Ilgaz » a été mise en œuvre entre 2010 et 2014. En 2012, j’ai discuté avec le Dr Yalcin Foell de l’application et des résultats de la thérapie, qui a également été reprise dans les tabloïds turcs, de l’admiration d’Engin Akyürek, qui s’est développée dans les membres du groupe, et des changements d’opinion sur la Turquie.

➡️ turk-internet.com: Dr. Qui est Hatice Yalçın Foell?

Hatice Yalcin Foell : Diplômé de l’Université Hacettepe en 1984. Elle s’est rendue aux États-Unis en 1988. Elle est diplômée de l’université de Floride en 2000. Les patients en cardiologie sont sa principale spécialité. Elle est une coureuse de fond ainsi qu’une grande fan de Besiktas.

➡️ turk-internet.com: D’où est venue l’idée d’un tel programme de thérapie, comment s’est-elle développée?

J’avais un intérêt personnel au sujet du viol et à la violence sexuelle. Parce que c’est arrivé à la fille de ma meilleure amie. Je ne veux pas entrer dans les détails. Cela a toujours été une situation bouleversante pour moi. Après l’incident, j’ai décidé que je devais aider les personnes qui étaient victimes de viols et de violences sexuelles. C’est pourquoi j’ai fait une demande auprès d’une association locale en Floride. Ma demande a été acceptée et j’ai commencé à y faire du bénévolat.

Mes premiers jours à l’association n’ont pas été très réussis. Parce que c’était la première fois que je commençais à travailler sur un tel sujet en tant que bénévole. Mon expérience dans les soins infirmiers et en médecine familiale est la cardiologie. Quand j’ai commencé le groupe, il y avait huit ou neuf femmes. Au début, j’ai eu du mal à communiquer. C’est une situation difficile et douloureuse, bien sûr. Je suppose que c’était intéressant pour elles que je sois turque, elles posaient des questions sur moi au lieu de parler d’elles-mêmes. Mais cela a ouvert une voie de communication entre nous.

L’idée d’un programme de thérapie comme celui-ci est venue après que j’ai vu le premier épisode de la série. En septembre 2010, je suis allée en Turquie. La série « Quelle est la faute de Fatmagül? » a commencé à cette époque. J’ai regardé le premier épisode là-bas et ça a attiré mon attention. En fait, je ne suis pas une personne qui regarde une série télévisée turque ou une série en général. Au retour, sur les conseils de ma mère, j’ai commencé à réfléchir et je me suis demandée: « Comment puis-je utiliser cette émission dans mon groupe de thérapie? ».

➡️ turk-internet.com: Dans quel groupe avez-vous fait du bénévolat?

Le groupe s’appelait « Victim to Survivor ». Certaines d’entre elles avaient été violées ou avaient subi des violences sexuelles il y avait trois ou quatre ans auparavant, pour d’autres deux ou trois mois. L’une d’entre elles, si je me souviens bien, l’avait été il y avait à peine un mois. C’était la plus jeune femme de ce groupe.

➡️turk-internet.com: Les membres du groupe se sont-ils opposées à votre méthode de thérapie? Quels problèmes avez-vous rencontrés lors de l’application de la méthode ?

Il n’y a pas eu beaucoup d’intérêt lorsque j’ai proposé de regarder l’émission, mais j’étais déterminé à le faire. Bien sûr, j’ai dû obtenir la permission de la direction de l’association. L’administration s’est d’abord désintéressée de mon offre et n’a pas pensé qu’elle allait réussir. Si elle échouait, je devais promettre de l’arrêter.

Nous avons commencé le premier épisode de la série, mais je n’ai pas laissé passer la scène du viol. Parce que je ne savais pas quel genre de réaction j’allais avoir. Nous avons eu du mal à regarder les premiers épisodes. Parce que cela a créé de la colère parmi les membres du groupe. Elles se souvenaient toutes de ce qui s’était passé et voyaient que les hommes n’étaient pas trop interrogés sur ces choses. Et quel que soit le pays dans le monde, ils disaient toujours que c’était considéré comme « la faut des femmes », et que le viol affectait toujours plus les femmes. Dans les premiers épisodes de la série, nous avions du mal à comprendre Kerim.

➡️turk-internet.com: Pouvez-vous nous parler des effets de la thérapie sur les membres du groupe individuellement?

Comme méthode de traitement, nous avons regardé les épisodes et ensuite évalué les avis . Nous avons d’abord décidé de faire connaissance avec les personnes de la série. Nous regardions habituellement l’émission le samedi, car c’est notre jour de rassemblement. J’ai donné des devoirs aux femmes du groupe. J’ai choisi un personnage et je leur ai demandé d’écrire sur ce personnage. Qu’en pensaient-elles, comment cette personne pourrait contribuer à cet événement, est-ce une bonne ou une mauvaise personne?.

En attendant, j’ai demandé aux membres du groupe de choisir un nom de fleur au lieu de leur propre nom. Je leur ai dit que chaque fleur a une beauté différente, que toutes les fleurs se renouvelaient à chaque saison,, qu’elles commençaient une nouvelle vie à chaque fois. Je leur ai recommandé cette solution, pensant que les noms des fleurs leur permettraient d’envisager l’avenir de manière plus positive. Il est intéressant de noter que les femmes du groupe avaient vraiment apprécié. C’était comme si nous avions créé une deuxième personne, et nous avons fait le premier pas pour être cette nouvelle personne.

Après chaque épisode, j’ai observé les changements d’émotion chez les membres du groupe. Certains avaient envie de pleurer, d’autres étaient très heureuses et voulaient en parler tout le temps. En fait, c’est la réaction que je voulais avoir. Voir qu’elles commençaient lentement à partager leurs sentiments avec moi m’a donné de l’espoir. C’était comme si les murs qu’elles avaient bâtis autour autour d’elles semblaient s’effondrer.

➡️turk-internet.com: Comment évaluez-vous la transformation des membres du groupe, qui a été enchantée par Engin Akyürek? Qu’ont-elles ressenti pour Fatmagül (Beren Saat), l’autre acteur principal de la série?

Au fil de la série, le personnage de Kerim est devenu extrêmement populaire. Le jeu d’acteur d’Engin Akyürek a incité le groupe à l’admirer et à l’aimer. Elles ont eu du mal à aimer le personnage de Fatmagül. Bien sûr, nous ne devons pas oublier les performances de Beren. Elle faisait bien son travail. Engin Akyürek a été oublié, la personnalité de Kerim est apparue. C’était un espoir pour l’avenir des membres.

➡️turk-internet.com : Avez-vous observé des changements entre les convictions des membres du groupe avant et après la thérapie contre la Turquie et la culture turque ?

La série a ouvert des discussions sur l’émotion et l’arabesque des Turcs, sur le fait qu’ils considèrent la famille comme très importante et que les garçons sont élevés de manière plus privilégiée. En fait, ces observations étaient en grande partie exactes. Je dirais que nous avons eu beaucoup de discussions sur ces choses. Parler de la nourriture turque, des habitudes et de la richesse de la cuisine turque a adouci l’atmosphère. Nous avons fait des journées turques et nous avons préparé plusieurs repas spéciaux à partir de la cuisine turque. J’ai emmené les membres du groupe dans le restaurant turc qui se trouve ici. Ils ont vu que la Turquie était beaucoup plus avancée qu’au Moyen-Orient.

➡️turk-internet.com : Quels ont été les résultats les plus positifs et les plus négatifs de la thérapie que vous avez appliquée?

Le programme de thérapie a été un véritable succès. Disons simplement que j’ai dû surmonter l’adversité, et non la négativité. Le fait que la série soit turque a créé un défi différent pour moi. Quand j’ai traduit les lignes de la série, c’était comme s’il y avait des situations qui ne donnaient pas le même sentiment.

L’association a fabriqué une plaque pour Engin Akyürek. Sur la plaque, il y est écrit «Les femmes du groupe Victim to Survivor présentent fièrement le meilleur candidat au prix de l’espoir à ENGIN AKYUREK: Kerim Ilgaz».

En août 2012, j’ai remis cette plaque à Engin Akyürek à Istanbul. J’ai visité « Rose Cuisine » et les lieux de tournage de la série Fatmagül et j’ai pris des photos.

➡️turk-internet.com: Avez-vous des relations suivies avec les membres du groupe?

Mes relations avec les membres du groupe se sont poursuivies. «Yaprak», la plus jeune du groupe, s’est mariée. Elle est maintenant mère de deux enfants. Chaque fois que nous nous rencontrons, elle raconte qu’avec Engin, nous lui avons sauvé la vie. Je pense que c’est le plus grand succès du programme.

Nous remercions Monsieur Zafer Yilmaz pour cet article très intéressant.

Nous vous rappelons que dans le rôle de Kerim Ilgaz, ENGIN AKYÜREK est un personnage d’une grande sensibilité, affecté par ce viol, auquel il a assisté sans être impliqué vraiment, car il n’a rien fait à Fatmagül, mais l’alcool et la drogue ayant fait leur ravage, il n’a que des images floues et n’est sûr de rien. Tant qu’il a ce doute en lui il accepte d’être sévèrement puni, et de payer pour cette faute autant que les autres. Toujours égal à lui-même il se fie à la justice pour établir la vérité. Mais bien entendu les Yasaran, ces fils de nantis, vont profiter de sa faiblesse et de son amitié fidèle, pour lui faire porter la responsabilité de cet acte abominable.Ils ne reculeront devant rien pour inventer des motifs l’impliquant, toutes les ruses auront servi comme probabilité, chacun y allant de son imagination pour faire condamner Kerim à leur place. Kerim très vite se rendra compte de leurs manipulations perverses, il ne pourra pas rester ami avec des hommes capables de faire de telles ignominies. Il reconnaît ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour empêcher le drame de se produire, mais il ne pouvait pas contrôler son état au moment des faits . Mais ce qui lui importe c’est surtout de faire éclater la vérité, car s’ils ont essayé de l’acheter pour qu’il se taise, s’ils l’ont convaincu d’épouser Fatmagül pour sauver son honneur, il ne se laissera pas accuser de quelque chose qu’il n’a pas fait. Vural dans un élan de culpabilité avoue à Kerim qu’il n’a rien fait et ceci le conforte dans ses doutes, à partir de là il n’aura de cesse de se défendre et de les mettre tous les trois en face de leurs responsabilités.

Engin AKYÜREK joue magnifiquement ce personnage que la vie n’a pas épargné, il montre bien les conséquences d’un viol sur une personne fragile. Redoublant d’attention et de patience pour aider Fatmagül à surmonter ce drame, il donne l’exemple à suivre pour ne pas condamner la victime au lieu de ses agresseurs.

Dans cette série il s’applique à montrer combien la tendresse et l’amour peuvent sauver une âme meurtrie. On ne peut pas dissocier la réalité de la fiction parce que BEREN SAAT elle aussi donne de sa personne pour interpréter Fatmagül dans toute sa pureté, jeune fille naïve de la campagne qui attendait le retour de son fiancé, éprouvée dans sa chair au point de vouloir mourir.

ENGIN AKYÜREK alias Kerim Ilgaz , parce qu’il avait aperçu cette jeune fille pendant la soirée d’anniversaire de Selim et avait croisé son regard et que son coeur avait frémi pour cette belle inconnue, n’hésitera pas une seconde à tout tenter pour se faire aimer d’elle malgré la haine qu’elle a pour lui au début . A force de gentillesse, de patience et d’attentions, Kerim parviendra à faire se relever cette jeune fille démolie de l’intérieur.

Beaucoup de jeunes femmes se retrouveront dans Fatmagül, et peu d’hommes suivront l’exemple de Kerim, il est plus facile d’abandonner que de sauver!

Bravo encore à ENGIN pour cette performance exceptionnelle car ce rôle n’est pas un rôle simple, il doit s’adapter à toutes les situations, son regard est parfaitement adapté à chaque moment ,on lit dans ses yeux toutes les émotions qu’il veut nous faire passer, et ses larmes sont aussi une force persuasive quand son chagrin est immense. La sensibilité d’un homme qui n’est pas feinte joue en sa faveur, elle fait ressortir sa part de féminité et le rend vulnérable et attachant. ENGIN n’a pas son égal dans ce domaine, c’est pour cela que les femmes l’admirent, il a cette capacité à comprendre ce qu’elles ressentent et à le prouver en jouant des rôles adaptés à ses facultés.

Remerciements: Faryal, Carole et Yvette.

Version Anglaise, remerciements Engin Akyürek appreciation group 👇

https://www.facebook.com/notes/engin-aky%C3%BCrek-appreciation-group-english/engin-aky%C3%BCrek-therapy-for-women-who-fall-victim-of-sexual-violence/1142293629487416/

Engin Akyürek Therapy for Women Who Fall Victim of Sexual Violence

Author: Zafer Yilmaz

Dr. Hatice Yalcin Foell, a family physician in the United States state of Florida, carried out « Engin Akyürek therapy » for 4 years against women who were victims of rape and sexual violence. In a local association where she volunteered, she watched the series « What is Fatmagül’s Fault? » to the victimized women. The group therapy method developed through Akyürek’s portrayal of « Kerim Ilgaz » was implemented between 2010 and 2014. In 2012, I discussed the initial story, application and results of the therapy, which was also included in the Turkish tabloid media, the admiration of Engin Akyürek, which developed in the group members, and the changes in opinion on Turkey with Dr. Yalcin Foell.

turk-internet.com: Who is Dr. Hatice Yalcin Foell?

Hatice Yalcin Foell: Graduated from Hacettepe University in 1984. She went to the United States in 1988. She graduated from the University of Florida in 2000. Cardiology patients are her main specialty. She is a long-distance runner and a big Besiktas fan.

turk-internet.com: Where did the idea of such a therapy program come from, how did it develop?

I had a personal tendency to rape and sexual violence. Because that is what happened to my best friend’s daughter. I do not want to go into detail. It has always been a situation that is upset me. After the incident, I decided I had to help people who were victims of rape and sexual violence. That is why I applied to a local association in Florida. My application was accepted, and I started volunteering there. My early days at the fraternity were not very successful. Because it is the first time, I’ve volunteered on a subject like this. My nursing and family medicine is cardiology. When I first started the group, there were eight or nine women. At first, I had a hard time communicating. It is hard and painful, of course. It seemed interesting to them that I was Turkish, so instead of talking about themselves, they were asking about me. But that opened a way of communication between us. The idea of a therapy program like this came after I saw the first episode of the show. In 2010, I went to Turkey in September. Fatmagül’s show began at that time. I watched the first episode there and I was very interested. In fact, I am not a person who watches a Turkish series or watches a series. On my mother’s advice, I began to wonder when I was on my return journey, « How can I use this show in my therapy group? »

turk-internet.com: What group was the group you volunteered with?

The group was called Victim to Survivor. Some of them had been raped or sexually violent three or four years ago, some of them were two or three months ago. One of them, as I recall, was a month ago. She was the youngest woman that one.

turk-internet.com: Have the group members objected to your therapy method? What troubles did you encounter when you applied the method?

There were not many interested when I offered to watch the show, but I was determined about it. Of course, I had to get permission from the association’s management. The administration was disinterested in my offer first and did not think it would succeed. If it failed, I had to promise to stop it. We started the first episode of the show, but I did not let the rape scene go. Because I did not know what kind of reaction I was going to react to. We had a hard time watching the first episodes. Because it created anger among the members of the group. They all remembered what happened on their own and saw that men were not questioned too much about these things. And no matter what country in the world, they always said that it was seen as « women’s crime », and that rape always affected women more. In the early episodes of the series, we had difficulty understanding Kerim.

turk-internet.com: Can you tell me the effects of therapy on group members individually?

As a treatment method, we watched the episodes and evaluated the department’s opinion. First, we decided to get to know the people in the show. We usually watch the show on Saturday because it was our gathering day. I gave homework to the women in the group. I chose one character and asked them to write about that character. What do they think, what could that person contribute to this, a good or bad person? In the meantime, I asked the people in the group to choose a flower name instead of their own names. I told them that each flower has a different beauty, that all the flowers have been renewed in a new season, that they have started a new life. I recommended this, thinking that the names of flowers would make them look more positively to the future. Interestingly, the women in the group really liked it. It was as if we created a second person, and we took the first step to think that she was a new person apart from them. After each episode, I observed the changes in emotion in the group members. Some wanted to cry, some were very happy and wanted to talk about it all the time. Actually, that is the reaction I wanted to see. I was hopeful to see them slowly share their feelings with me. It was like the walls they had turned around them were shattered.

turk-internet.com: How do you evaluate the transformation that reaches the admiration of Engin Akyürek in the members of the group? How did they feel about Fatmagül (Beren Saat), the other lead actor in the series?

As the series progressed, the character of Karim became extremely popular. Engin Akyürek’s acting prompted the group to admire and love him. They had a hard time loving the character of Fatmagül. Of course, it is important to remember Beren’s acting power. She was giving me the right to his role. Engin Akyürek was forgotten, Kerim personality appeared. That was a hope for the future for the members.

turk-internet.com: Have you observed changes between the group members’ pre-and after therapy convictions against Turkey and Turkish culture?

The series opened discussions about how emotional and arabesque people the Turks are, that they see the family as very important, and that boys are raised more privileged. In fact, these were largely accurate observations. I would say we have had a lot of discussions about these things. Talking about Turkish food, eating habits and the richness of Turkish cuisine has softened the environment. We made Turkish days and made several special meals from Turkish cuisine. I took the members of the group to the Turkish restaurant here. They saw that Turkey was much more advanced than in the Middle East.

turk-internet.com: What were the most positive and negative results from the therapy you applied?

The therapy program was really successful. Let us just say I had to overcome adversity, not negativity. The fact that the series is Turkish has created a different challenge for me. When I translated the series lines, it was like there were situations where they did not give the same feeling. The association built a plaque for Engin Akyürek. The plaque said, « The women of the Victim to Survivor Group proudly present the best candidate for Hope Award to ENGIN AKYÜREK: Kerim Ilgaz ». In August 2012, I presented this plaque to Engin Akyürek in Istanbul. I visited the « Rose Kitchen » and shooting venues in Fatmagül series and took pictures.

turk-internet.com: Are you in ongoing relationships with group members?

My relations with the group members continued. “Yaprak” (Leaf) the youngest in the group, got married. She is now a mother of two children. Whenever we meet, she tells that we saved her life with Engin. I think this is the biggest success of the program.

Source: https://turk-internet.com/cinsel-siddet-kurbani-kadinlara-engin-akyurek-terapisi/

Leave a Reply

Your email address will not be published.

error: Right click prohibited