Fatmagül – Episode 146

Home / Films & Series / Series / Fatmagül / Fatmagül – Episode 146
Fatmagül – Episode 146

https://www.facebook.com/EnginAkyurekfrance/videos/2581120872179873

Kerim est ivre, il n’a pas supporté de savoir que Fatmagül lise les lettres de Mustafa. Il a du mal à se tenir debout. Il regarde dans les sacs poubelle pour voir si les lettres s’y trouvent, et effectivement elles y sont, puisque Mukaddes les a elle-même jetées.

Le matin Kerim se lève, quand elle sort de sa chambre, il dit bonjour à Fatmagül, il a préparé le petit déjeuner parce qu’il s’est levé tôt. Il informe ensuite Fatmagül qu’il va partir chez son père à Bodrum pendant quelques jours. Elle lui demande «mais pourquoi tu y vas maintenant?» Mais elle pense qu’il y a autre chose, elle sent bien que Fahrettin est une excuse. Meryem va dire à Kadir qu’il s’en va , mais Kerim lui dit que ce n’est pas la peine, il est déjà au courant.

Mukaddes savoure ce qu’elle est arrivée à faire. Kerim est distant avec Fatmagül, elle le sent bien, Elle s’inquiète pour la maison, les travaux resteront en suspens pendant une bonne semaine alors que la date du mariage approche très vite mais Kerim a décidé de s’en aller et ne revient pas sur sa décision. Il la regarde dans son rétroviseur, elle semble si triste.

Fatmagül décide d’aller porter un dessert à Emre. Elle pourra ainsi essayer de questionner Emre mais il ne lui dit pas grand-chose malgré son envie de lui en parler mais se retient. Il lui dit cependant que dans la tête de Kerim il n’y a qu’elle . Il est fou d’elle. Il lui dit aussi de ne pas s’inquiéter. Cette petite conversation lui a fait du bien, elle avait besoin d’entendre qu’il l’aimait.

La tante d’Emre l’a vu discuter avec Fatmagül, Elle lui conseille de rester loin d’eux sinon il finira par s’attirer des ennuis mais Emre lui demande de quoi elle parle ! La tante continue à parler de Fatmagül et Meryem à son amie, Les deux commères s’en donnent à coeur joie, quand la tante apprend que Kerim a acheté la maison à côté de son beau-frère. Elle pense qu’ils vont déranger les voisinages et rajoute « ces gens-là attirent des problèmes ». Le pauvre Emre défend ses amis en disant « Là, tu n’en sais rien, tante Zehra ».

Fatmagül passe devant l’ancienne maison, elle revoit les images de Kerim et se souvient de sa conversation avec Meryem « Où que je regarde je vois le visage de Fatmagül, je suis désespéré quand je suis loin d’elle, j’ai essayé de m’en éloigner mais j’en suis incapable, je ne peux pas ! Je crois que je suis tombé amoureux d’elle! » Fatmagül sourit elle sait que Kerim l’aime et ça lui suffit.

Mukaddes dit que Kerim est parti parce qu’il regrette d’avoir acheté cette maison et n’en veux plus. Elle dit à Meryem que Fatmagül a l’air très déprimée. Elle n’a pas dormi de la nuit, et elle pense que Kerim veut renoncer à se marier, qu’elle en a l’intuition. Meryem ne perd pas de temps et lui fait la réflexion « Dis Mukaddes on dirait que tu es au courant de quelque chose ! » Mais bien sûr qu’elle affirme ne rien savoir ! Elle guette le courrier et subtilise le courrier adressé à Fatmagül. Elle s’éloigne de la maison pour le lire et la lit, comme d’habitude.

Dans la lettre, Mustafa déverse tout ce qu’il a ressenti quand le drame s’est produit. Il raconte que ses parents l’ont obligé à s’éloigner d’elle. Il lui dit qu’il l’attendra toute sa vie. Mukaddes déchire la lettre et la jette à la poubelle.

Rahmi travaille seul dans la maison de Kerim. Kerim l’a appelé. Il a pris le petit déjeuner avec Fahrettin. Mais quand Fatmagül l’appelle il est étrange et distant, il ne veut pas lui expliquer. Il a tellement changé subitement. Elle s’étonne qu’il ait téléphoné à tout le monde sauf à elle, elle est peinée. Elle sent bien que quelque chose le contrarie mais il ne dit rien.

Rahmi lui demande pourquoi elle est triste . Elle lui dit qu’elle n’est pas triste et lui demande s’il faut lui apporter son repas ou s’il vient manger au restaurant.

Quand elle repart de la maison bleue, les voisines sont derrière leurs rideaux et l’épient. Fatmagül se confie à Meryem, elle lui dit qu’elle voit bien que Kerim est très contrarié; Meryem va essayer de savoir ce qui se passe.

La maison de Lale est protégée par une alarme et curieusement elle n’arrête pas de sonner. Perihan et Hilmiye vont voir ce qui se passe.

Erdogan surprend Selim et Ayse avec un geste tendre, en fait il l’a aidée à arranger sa chevelure qui était coincée dans son vêtement.

Perihan a fait ouvrir la maison de Lale par la sécurité et en entrant trouve cette maison très vide, elle dit c’est drôle on dirait une maison témoin. Elle dit que cette femme ne vit pas dans cette maison. Dans une chambre où il y a un lit, il y a aussi une longue vue qui donne sur chez elle. Elles ont regardé des papiers et découvre la vraie identité de Lale mais elles ne sont sûres de rien.

Kadir se venge. Il prend à partie Munir et lui dit qu’il voudrait arriver à le faire rayer du barreau. Les deux avocats ont su que Mustafa a dit que les Yasaran lui ont donné une arme pour tuer Kerim Ilgaz. Le témoignage de Mustafa ne fait que confirmer leur version des faits. Mukaddes lui que Mustafa a fait tout ce qu’il fallait, il a absolument tout dit et que c’est une grande aide pour eux. Fatmagül dit que Mustafa a fini par tout dire mais il y a longtemps qu’il aurait dû parler, ils auraient été arrêtés et n’auraient pas eu le temps de s’enfuir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

error: Right click prohibited